Cérémonie d'inspection du PSIG

Annonay_1.JPG     Annonay_2.JPG

Le comité cantonal d’Annonay de l’ANACR (Association Nationale des Anciens Combattants et Ami(e)s de la Résistance) a été invité à l’Inspection Annoncée Annuelle du Peloton de Surveillance et d’Intervention de la Gendarmerie d’Annonay (PSIG) le vendredi 8 Février 2019 à 9 heures.

Sous l’autorité du chef d’escadron, CAZORLA Amaya, commandant de la compagnie de gendarmerie de Tournon sur Rhône, nous avons assisté à la levée des couleurs.

Des représentants de la Municipalité, des responsables des Pompiers d’ANNONAY, les chefs de la Police Municipale, la responsable de l’Antenne du renseignement territorial et le capitaine CHERIEF, commandant de la Communauté de brigade, assistaient aussi à cette cérémonie fort sympathique.

L’adjudant-chef MALET Xavier, commandant du PSIG, nous a ensuite invités à partager un moment convivial où nous avons assisté à une remise de lettres de félicitations.

Le comité cantonal remercie le PSIG pour cette invitation et espère les croiser aux différentes manifestations patriotiques.

Le PSIG d’Annonay est un PSIG « Sabre » :

En cas de tuerie planifiée, les PSIG « Sabre » agissent en qualité de primo-intervenants, selon un schéma tactique dérogeant à leurs modes d'action habituels.

La création des Psig Sabre vise à renforcer l’efficience du maillage territorial en termes d’intervention intermédiaire afin de permettre une projection rapide sur une tuerie de masse perpétrée en tout point du territoire. Pour cela, 150 unités se voient qualifiées Sabre. Les militaires bénéficient ainsi à ce titre d’un renforcement de leur niveau de formation et de leurs équipements (protections balistiques, armements, véhicules, etc.) adapté à leur nouveau spectre missionnel. Ils doivent en effet être en mesure, dans le cadre d’une tuerie de masse, de relever les militaires primo-engagés, de neutraliser l’adversaire ou a minima de le fixer en attendant l’engagement d’une unité d’intervention spécialisée.

La priorité est donnée à la surveillance nocturne. Pour être efficace et dissuasive, la surveillance exercée par les PSIG doit avoir pour objectif de surprendre les délinquants, soit en déjouant les préparatifs d’actes délictueux ou de désordres, soit en permettant la constatation de flagrants délits.

Les militaires qui les composent possèdent des aptitudes particulières adaptées à leurs missions et aux cycles spécifiques qui caractérisent leur activité. Sélectionnés sur la base du volontariat, les militaires affectés en PSIG reçoivent une formation adaptée et suivent un entraînement particulier. L'exécution des missions confiées à ces unités fait appel à un sens de l'initiative développé, à un tempérament dynamique et volontaire, ainsi qu'à une robustesse et une endurance physique avérées.


Date de création : 20/02/2019 11:18
Catégorie : Comité d'Annonay -
Page lue 3937 fois