Disparition de Louis Rullière

Louis_Rullieere.jpg   

Discours de René Couix aux obsèques de Louis Rullière

« Nous voulons aujourd’hui rendre un  dernier hommage à notre camarade Louis Rullière,  ce résistant si discret. Il a participé activement le 6 juin 1944 à la libération d’Annonay, première ville de France libérée par le maquis. Le soir même il rejoignait le camp FFI du Monestier.

Pour tous les Maquisards les tâches étaient nombreuses et variées, instruction et maniement des armes, protocole pour les défilés, corvées de bois et pluches pour la cuisine, coups de feu dans la vallée du Rhône contre les troupes Allemandes qui se  repliaient, parachutages de nuit à Devesset

Le camp FFI de Monestier Vanosc a été dissout le 15 septembre 1944. Louis Rullière s’est alors engagé pour la durée de la guerre plus trois mois. Il a rejoint le 159ième régiment d’infanterie Alpine à Briançon (le régiment de la neige). Il a traversé les Alpes françaises puis italiennes jusqu’en Autriche. Incorporé dans le peloton motocycliste il a ensuite rejoint Berlin. Nommé soldat de première classe, il a été démobilisé en juillet 1945 et a rejoint sa famille à Annonay.

Merci à Louis Rullière pour son engagement au service de la nation pour sauvegarder les valeurs de la République : liberté, égalité, fraternité. »


Date de création : 25/08/2018 14:13
Catégorie : Comité d'Annonay -
Page lue 3322 fois